Français

Les objectifs du programme au lycée

L’enseignement du Français vise à former le jugement, à développer les capacités d’analyse et de synthèse. L’élève les améliorera en travaillant des problématiques littéraires organisées par objets d’étude, en un parcours sur deux ans. Progressivement, il apprendra à construire une pensée, à argumenter en utilisant des exemples tirés de ses lectures personnelles ou de celles qu’il aura réalisées en classe.

Pour permettre de bâtir une réflexion fructueuse, le cours éclaircira les contextes historiques et culturels nécessaires. Il fera découvrir les événements fondateurs d’une époque, les représentations, les images que ses faisaient les contemporains d’eux-mêmes et des autres, ce qui permettra de mieux comprendre et apprécier les œuvres.

L’enseignement du Français a également pour but de former le goût, de donner une culture littéraire enrichissante, de l’Antiquité au vingt-et-unième siècle : œuvres, en prose ou en vers, de tous les genres (roman, nouvelle, poésie, théâtre). Des liens se feront avec la représentation théâtrale, le cinéma.

Mais le cours de Français déborde l’étude des seuls textes littéraires : la rencontre d’œuvres artistiques - peinture, sculpture, architecture - sera un point d’appui naturel à la compréhension d’une esthétique.

Le programme permettra de développer les capacités pour analyser un texte littéraire : comprendre les objectifs d’un texte littéraire, apprécier le travail d’écriture auquel se livrent les auteurs pour communiquer leur pensée et la faire partager.

Le cours de Français se doit d’être également le lieu où s’améliorera la pratique de la langue écrite et orale. Leur maîtrise est indispensable à la formation du citoyen mais aussi à la poursuite d’études supérieures.

Enfin l’élève apprendra à chercher, traiter et exploiter les informations nécessaires, à maîtriser la recherche dans les encyclopédies et les média numériques.

Les moyens

Chaque année, l’élève découvre quatre objets d’étude, dans un ordre choisi par le professeur, en plusieurs séquences. Il travaille au moins trois œuvres intégrales et trois groupements de textes.

Lors des deux années, il prépare les exercices écrits et oraux de l’épreuve anticipée de Français de fin de 1ère ( EAF ) :

  • poursuite de l’écriture d’invention commencée au collège,
  • initiation à la lecture analytique, au commentaire et à la dissertation en Seconde
  • approfondissement en Première.